La Phrozen Sonic Mini 4K est une imprimante 3D résine économique de taille de bureau avec une qualité d’impression phénoménale, grâce à un écran LCD monochrome 4K. C’est aussi rapide, ne nécessitant que deux secondes par couche. Si vous pensiez que les imprimantes 3D résine étaient déjà incroyables, le Phrozen Sonic Mini 4K tourne le cadran jusqu’à 11.

Ce n’est pas un Kickstarter

C’est dommage que j’aie même besoin d’ajouter cette note, mais étant donné le nombre de Kickstarters ratés de nos jours, je le ferai quand même: ce n’est pas une campagne de financement participatif. Le Sonic Mini 4K est expédié à partir de la fin du mois de septembre et peut être précommandé dès maintenant directement sur le site Web de Phrozen ou chez un certain nombre de détaillants dans le monde. Phrozen n’est pas nouveau dans le monde de l’impression 3D, vous ne devriez donc pas vous inquiéter d’un produit réellement livré. Phrozen est, à mon avis, l’une des trois premières marques sur le marché des imprimantes 3D à résine grand public, et la Sonic Mini 4K est l’évolution de leur Sonic Mini d’origine.

Conception Sonic Mini 4K

La conception de la Sonic Mini 4K a peu changé par rapport à la Sonic Mini d’origine et ressemble en fait à presque toutes les autres imprimantes à résine de bureau de cette gamme de prix.

Avec une empreinte d’un peu moins de 10 pouces carrés, 12 pouces de hauteur et un poids de 5 kg, cette imprimante compacte peut être confortablement installée dans le coin de n’importe quel bureau.

Un couvercle en acrylique brun translucide protège de la poussière et de la lumière du soleil et doit être complètement soulevé pour accéder à la zone d’impression – il n’y a pas de couvercle à charnière ou autre commodité. La machine est livrée entièrement assemblée, mais vous devez effectuer un nivellement manuel du lit avant de pouvoir imprimer.

Le nivellement consiste à retirer la cuve à résine (fixée avec deux vis à oreilles de chaque côté) et à dévisser la plaque de construction pour qu’elle repose librement sur le bras en Z. Placez ensuite une feuille de papier sur l’écran et mettez l’appareil sous tension. Localisez le bouton «zéro» dans les outils, laissez-le descendre au niveau de l’écran et appuyez sur la plaque de construction pour que le papier ne puisse pas bouger. Serrez les boulons et vous avez terminé. Le plateau de construction devrait remonter, puis vous pouvez remettre la cuve en résine. Ces étapes semblent plus compliquées à écrire qu’elles ne le sont réellement, mais c’est une étape essentielle que vous n’aurez probablement besoin de faire qu’une seule fois. Si vous sautez cette étape ou si vous permettez à un côté de la plaque de construction d’être un peu plus haut que l’autre, vous aurez des impressions ratées, alors prenez le temps de bien faire les choses.

Une cuve en résine entièrement métallique et un axe Z élèvent la Sonic Mini 4K au-dessus de certaines imprimantes moins chères, mais ce n’est pas rare non plus dans cette catégorie de nos jours. Encore une fois, il s’agit d’une amélioration par rapport à la précédente Sonic Mini, qui comportait un plateau en plastique coloré.

Un écran tactile de 2,8 “est également typique et requis car il n’y a pas de connectivité réseau. Toutes les conceptions doivent être chargées en utilisant le port USB sur le côté.

En relation :  Test et remise de la tablette HTC Nexus 9

Un ensemble complet d’outils est fourni dans la boîte: une spatule en plastique, un grattoir en métal (bien que je recommande de ne pas l’utiliser, car il a tendance à rayer la plaque de construction) et une clé hexagonale pour serrer les quatre boulons qui maintiennent la construction plaque au châssis.

Ce qui ressort, c’est la plaque de construction plus grande que la moyenne. Comparé aux autres imprimantes de cette catégorie, le 135×75 mm vous permet d’en emballer plus. Cependant, la hauteur totale de fabrication de 130 mm est en fait un peu plus petite que les autres imprimantes.

Cela dit, dans la plupart des cas, vous n’aurez pas besoin de hauteur, mais vous pouvez toujours utiliser un espace de bac supplémentaire pour imprimer plus à la fois. Le Sonic Mini 4K semble être destiné directement à ceux qui impriment beaucoup de petites miniatures très détaillées, de bijoux ou peut-être de travaux dentaires. Si vous avez besoin de la hauteur pour imprimer, disons, de grands vases, ce n’est pas pour vous.

En termes de détails, l’écran de résolution 4K se traduit par un incroyable 722 PPP (pixels par pouce), tandis qu’une hauteur de couche minimale de 10 microns donne le plus de détails que nous ayons jamais vus.

Bien sûr, nous nous attendons à ce que d’autres fabricants emboîtent le pas prochainement, mais pour l’instant, le Phrozen Sonic Mini 4K établit une nouvelle norme en matière d’impression budgétaire et sera expédié fin septembre.

Le besoin de vitesse

Ne nécessitant pas plus de 2 secondes par couche, vous pouvez pomper un plateau complet de petites miniatures en moins de 3 heures, comme celles illustrées ci-dessous, imprimées à une épaisseur de couche de 0,05 mm.

Si vous vous demandez, sur la photo ci-dessus, vous trouverez les derniers minis Valor Korps de Maker’s Cult, que vous trouverez sur Patreon et CGTrader. Je les ai apprêtés au pistolet et j’ai commencé à peindre avec du contraste de Games Workshop, juste pour mettre en évidence les détails.

Cette vitesse est activée grâce à l’utilisation d’un écran LCD monochrome, qui permet une plus grande intensité de lumière par rapport aux écrans LCD couleur. Plus d’UV pénétrant dans la résine se traduit par un durcissement plus rapide. Ceci est associé à une matrice ParaLED Matrix 2.0 de 405 nm, pour une répartition fluide et uniforme de la lumière sur l’écran.

Est-ce une révolution dans l’impression 3D?

Le Sonic Mini 4K n’est pas tant une révolution qu’une mise à niveau itérative du Sonic Mini d’origine. Cela ne diminue en rien l’importance d’un écran 4K et d’un écran LCD monochrome rapide – ceux-ci se traduisent par des impressions d’une qualité incroyable, à coup sûr. Mais dans tous les autres aspects, le Sonic Mini 4K n’innove pas.

Elle exécute le même micrologiciel ChiTu standard que presque toutes les autres imprimantes à résine du marché, de sorte que le flux de travail sera familier à toute personne ayant de l’expérience en impression 3D. Pour ceux qui découvrent Logiciel ChiTuBox, cela se résume à charger dans un modèle, à le positionner comme vous le souhaitez et à ajouter des supports (soit manuellement, soit en utilisant les profils automatisés). Tranchez ensuite (le processus de division de l’impression en couches minces) et enregistrez-le sur le disque.

En relation :  Voir, c'est croire: la revue Amazon Echo Show

Le fait qu’il utilise un logiciel standard n’est pas une mauvaise chose (bien au contraire, étant donné l’énorme communauté de support que vous trouverez là-bas), mais limite toute innovation que Phrozen aurait pu apporter au côté matériel des choses. seulement.

Il n’y a pas de Wi-Fi intégré, vous devez donc toujours copier vos fichiers sur une clé USB et manipuler physiquement l’écran tactile afin de lancer une impression.

Le design est entièrement en métal, y compris la cuve en résine, ce qui conduit à des impressions plus fiables et une plus grande durabilité, mais ce n’est certainement pas la première imprimante à le proposer.

Devriez-vous acheter le Phrozen Sonic Mini 4K?

le Sonic Mini 4K est rapide, fiable et produit des impressions incroyables. Je ne trouve rien à redire en particulier, donc si vous avez besoin d’un peu plus de détails sur vos impressions, cela vaut certainement la peine d’être pris en compte. C’est une mise à jour itérative à coup sûr, mais néanmoins importante.

Cependant, si vous débutez dans l’impression sur résine, vous pourriez probablement vous en sortir avec quelque chose d’encore moins cher tout en obtenant des impressions satisfaisantes. Au moins, cela vaut peut-être la peine de commencer par quelque chose de moins cher juste pour voir si l’impression à la résine vous convient.

L’impression en résine est-elle faite pour vous?

La qualité d’impression que vous pouvez obtenir avec les imprimantes à résine est généralement étonnante, et la Sonic Mini 4K encore plus.

Mais si vous êtes nouveau dans l’impression 3D ou spécifiquement dans l’impression résine, il y a d’autres facteurs que vous voudrez peut-être prendre en compte avant d’investir dans un.

Comme toutes les imprimantes à résine, le film FEP à la base de la cuve à résine est un consommable et coûtera environ 10 à 15 dollars par feuille à remplacer (ainsi que des efforts pour le remplacer).

L’écran devra également être remplacé après environ 2000 heures – bien que cela dure plus longtemps que la génération précédente d’écrans couleur. Un nouvel écran coûte environ 90 $ pour le Sonic Mini 4K.

Vous aurez besoin d’alcool isopropylique à 99% pour éliminer l’excès de résine de vos impressions. C’est environ 30 $ pour 5L, bien que les prix varient énormément pour le moment, car tout le monde s’est rendu compte que c’était l’ingrédient principal du désinfectant pour les mains.

Ensuite, vous aurez besoin d’une sorte de dispositif de séchage UV. J’ai acheté une simple station de séchage des ongles pour environ 30 $, mais ce n’est pas idéal. Une station de traitement et de lavage appropriée peut coûter quelques centaines de dollars.

Et vous voudrez probablement des gants jetables et divers mouchoirs.

L’impression à la résine est salissante, peut être dangereuse et implique beaucoup d’efforts après le traitement de vos impressions. Si vous n’êtes pas préparé au désordre ou aux efforts impliqués, mais que vous voulez quand même en savoir plus sur l’impression 3D, une imprimante FDM à filament pourrait être meilleure (bien que les résultats que vous en tirerez ne soient pas comparables). Lisez notre guide complet du débutant sur l’impression 3D.

Partagez ce guide d’achat