Atteignez vos objectifs et éliminez ces croyances limitantes en posant 3 questions simples

Dr Friedemann Schaub, auteur de «The Fear & Anxiety Solution» (Sounds True Publications, 2012), déclare que l’une des principales causes de peur et d’anxiété qui entourent notre vie quotidienne est les croyances autolimitantes.

Ces croyances fondamentales définissent les règles et les règlements que les individus créent pour eux-mêmes et sont responsables de l’impact sur la façon dont une personne pense et agit. Ces croyances fondamentales peuvent constituer une force importante pour le développement personnel ou peuvent s’avérer être un obstacle à la croissance.

Les croyances limitatives ont un impact sur notre prise de décision de routine, bien que de nombreuses personnes ne soient même pas conscientes de ces croyances. Par exemple, de nombreuses personnes pensent qu’elles seront incapables d’apprendre à taper ou à taper avec rapidité et efficacité, simplement parce qu’elles ont toujours utilisé une méthode plus lente. Des années d’habitude peuvent signifier que cette croyance est profondément enracinée dans leur esprit et qu’elle devient donc un obstacle à la réalisation de cet objectif particulier.

De telles croyances limitantes proviennent de notre esprit subconscient et sont souvent incontestées. Beaucoup de gens acceptent simplement leur incapacité à faire un travail particulier simplement en raison de leurs croyances et cela se traduit par une incapacité à s’épanouir. Sans limites, une personne a la capacité de réaliser son véritable potentiel.

Il est souvent difficile d’identifier les croyances autolimitantes qui créent un obstacle à la réalisation des buts et objectifs. Les croyances sont ancrées dans notre vie quotidienne et il est souvent difficile de les accepter comme une croyance limitante. Au contraire, les gens ont simplement tendance à accepter l’échec ou leur incapacité à effectuer une tâche. Le Dr Friedemann Schaub suggère que poser les questions suivantes peut permettre aux individus d’identifier les croyances autolimitantes qui sont présentes dans le subconscient.

1. Questionner votre enfance

Vous devez essayer de vérifier certains modèles dans votre enfance qui pourraient avoir abouti à des croyances limitantes. Remettre en question votre relation avec vos parents, frères et sœurs, pairs et enseignants vous aidera à identifier certains incidents qui pourraient avoir eu un impact sur vos croyances. Par exemple, avez-vous eu une vie heureuse à la maison? Avez-vous été victime d’intimidation par des enfants à l’école? Y avait-il une rivalité entre vous et vos frères et sœurs? Vous devez répondre à ces questions et relier les incidents aux croyances qui se sont développées en conséquence et qui continuent d’avoir un impact sur votre vie d’adulte.

En relation :  4 façons de cesser d'être un plaisir pour les gens

2. Remettre en question votre vie actuelle

Vous devez remettre en question votre vie actuelle et identifier les schémas de pensée actuels. Cela peut être fait en comprenant les thèmes sous-jacents de vos auto-entretiens négatifs. Ces entretiens peuvent indiquer des croyances limitantes telles que l’insécurité ou l’échec qui jouent un rôle dans votre vie. Souvent, une personne est capable d’identifier des amis, des pairs ou d’autres parents qui pourraient déclencher les croyances limitantes.

3. Remettre en question votre capacité à briser les croyances limitantes

Si vous êtes prêt à vous débarrasser des croyances limitantes, vous devez d’abord vous interroger sur les conséquences qui découleront de votre décision. Vous devez élaborer un plan d’action qui vous permettra d’atteindre les objectifs et de projeter ce qui se passera lorsque vous échouez ou réussissez.

Par exemple, une personne qui croit qu’elle ne pourra jamais toucher à taper simplement parce qu’elle n’est pas à l’aise avec un ordinateur doit d’abord choisir un cours de formation qui la guidera sur comment devenir dactylo tactile, y compris des compétences informatiques de base. Cette personne doit également comprendre que l’atteinte de l’objectif demandera du temps et des efforts et que malgré l’échec ou la lenteur des progrès, il est important de comprendre que la tentative a été faite. Gardez à l’esprit que même si vous ne réussissez pas la première fois, il y a de fortes chances que vous réussissiez la prochaine fois, si vous êtes déterminé.

Les croyances limitatives deviennent souvent l’identité d’un individu car elles sont renforcées par des actions et des pensées continues. Comme l’a souligné le Dr Friedemann Schaub, ces croyances ne peuvent être libérées que lorsque le passé est exploré et que les attachements sont identifiés. Les croyances limitantes créent souvent une vision tunnel du monde qui se traduit par de faibles niveaux d’énergie et d’estime de soi. Il est important de sortir de ce cercle vicieux pour atteindre facilement les objectifs souhaités.

Crédit photo: Vive la vie heureuse

Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.