6 secrets pour empêcher la procrastination

Quel est votre secret pour empêcher la procrastination?

Je commence chaque jour en répondant à la question: quelle est la chose la plus importante que je dois faire aujourd’hui pour déplacer l’aiguille dans mon entreprise?
—Charles Gaudet, PDG et fondateur de Predictable Profits

État d’esprit. Pour moi, la procrastination est une tâche que je n’ai pas envie d’utiliser la capacité mentale de faire. Comprendre le soulagement du stress que je recevrai une fois la tâche terminée est ce qui m’aide à arrêter de tergiverser.
—Daniel Griggs, fondateur et PDG d’ATX Web Designs

Je regarde le projet qui me pose problème pour une petite chose que je peux faire pour commencer, même s’il ne s’agit que d’une liste de ce qui doit être fait ou d’un e-mail à rédiger. La partie la plus difficile de tout projet est souvent de faire ce premier pas. Une fois que j’ai commencé, il est généralement assez facile de continuer.
—Pokin Yeung, fondateur d’Absolute Games

Je vis selon mon calendrier! J’ai constaté qu’avoir une vue claire de ma journée et bloquer les heures de réponse aux e-mails me permet de rester concentré tout au long de la journée. Je suis aussi naturellement une personne très orientée vers les objectifs qui n’aime pas perdre de temps. Parce que j’ai de nombreux projets que je jongle à un moment donné, c’est moins stressant pour moi de me concentrer et de faire avancer les choses que de tergiverser et de faire des choses qui ne font pas avancer mes objectifs.
—Courtney Spritzer, co-fondateur de Socialfly
La procrastination obtient un mauvais coup. Cela peut être un moyen efficace de prioriser ainsi qu’un moyen efficace d’invoquer l’inspiration. Cela dit, tergiverser au point de manquer des délais ou de tirer une nuit blanche juste pour rattraper son retard n’est pas durable. Pour éviter ce dernier, je fais des listes. Chaque fois que je me sens submergé par la hauteur de la montagne à gravir, je trouve que les listes m’aident à mettre un pied devant l’autre au lieu de m’inquiéter de la distance qu’il me reste à parcourir.
—Apu Gupta, PDG de Curalate
Je le vois comme une force plutôt qu’une faute. Je trouve que lorsque je suis confronté à une date limite, c’est lorsque j’ai l’esprit et la concentration les plus clairs. Donc pour moi, la 11e heure est une aide plus qu’un obstacle…. Si elle est saine et que le travail est fait, pourquoi l’empêcher?
—Kathryn Petralia, co-fondatrice de Kabbage

En relation :  Comment R. Riveter a survécu au Shark Tank
Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.