Qu’est-ce qui fait un leader?

Un bon leadership est une chose difficile à cerner et à comprendre. Dans cet article, initialement publié sur LinkedIn Pulse, Le Dr Travis Bradberry explique en quoi consiste un véritable leadership.
Qu’est-ce qui fait de quelqu’un un leader?
C’est une question tellement simple, et pourtant elle continue de vexer certains des meilleurs penseurs du monde des affaires. Nous avons écrit plusieurs livres sur le leadership, et pourtant, il est rare de s’arrêter pour définir le leadership.
Commençons par ce que le leadership n’est pas…
Le leadership n’a rien à voir avec l’ancienneté ou sa position dans la hiérarchie d’une entreprise.
Trop de gens parlent du leadership d’une entreprise en faisant référence aux cadres supérieurs de l’organisation. Ce ne sont que des cadres supérieurs. Le leadership ne se produit pas automatiquement lorsque vous atteignez un certain niveau de rémunération. J’espère que vous le trouverez là-bas, mais il n’y a aucune garantie.
Le leadership n’a rien à voir avec les titres.
Semblable au point ci-dessus, le simple fait d’avoir un titre de niveau C ne fait pas automatiquement de vous un «leader». Nous insistons souvent sur le fait que vous n’avez pas besoin d’un titre pour diriger. Vous pouvez être un leader dans votre lieu de travail, votre quartier ou votre famille, le tout sans avoir de titre.
Le leadership n’a rien à voir avec les attributs personnels.
Dites le mot «leader» et la plupart des gens pensent à un individu dominateur, responsable et charismatique. Les gens pensent souvent aux icônes de l’histoire comme le général Patton ou le président Lincoln. Mais le leadership n’est pas un adjectif. Nous n’avons pas besoin d’être extravertis ou charismatiques pour pratiquer le leadership. Et ceux qui ont du charisme ne mènent pas automatiquement.
Le leadership n’est pas la gestion.
C’est le gros. Le leadership et la gestion ne sont pas synonymes. Vous avez 15 personnes sous votre responsabilité en aval et en P&L? Bon pour vous, j’espère que vous êtes un bon manager. Une bonne gestion est nécessaire. Les gestionnaires doivent planifier, mesurer, surveiller, coordonner, résoudre, embaucher, licencier et bien d’autres choses. Les gestionnaires passent la plupart de leur temps à gérer des choses. Les leaders dirigent les gens.
Alors, encore une fois, qu’est-ce qui fait un leader?
Voyons comment certains des penseurs commerciaux les plus respectés de notre temps définissent le leadership, et examinons ce qui ne va pas dans leurs définitions…
Peter Drucker: “La seule définition d’un leader est quelqu’un qui a des partisans.”
Vraiment? Cette instance de tautologie est tellement simpliste qu’elle est dangereuse. Un nouveau capitaine de l’armée est placé au commandement de 200 soldats. Il ne quitte jamais sa chambre ni ne dit un mot aux hommes et aux femmes de son unité. Peut-être que les ordres courants sont donnés par un subordonné. Par défaut, ses troupes doivent «suivre» les ordres, mais le capitaine est-il vraiment un chef? Commandant oui, chef non. Drucker est bien sûr un brillant penseur, mais sa définition est trop simple.
Warren Bennis: «Le leadership est la capacité de traduire la vision en réalité.»
Chaque printemps, vous avez une vision pour un jardin, et avec beaucoup de carottes de travail, et les tomates deviennent une réalité. Êtes-vous un leader? Non, tu es jardinier. La définition de Bennis semble avoir oublié «les autres».
Bill Gates: «Alors que nous nous projetons dans le siècle prochain, les dirigeants seront ceux qui donneront le pouvoir aux autres.»
Cette définition inclut les «autres» et l’autonomisation est une bonne chose. Mais à quelle fin? Nous avons vu de nombreux «autres» responsabilisés dans la vie, des émeutiers hooligans aux employés de Google qui étaient si mal alignés avec le reste de l’entreprise qu’ils se sont retrouvés au chômage. La définition de Gates manque d’objectifs et de vision.
John Maxwell: «Le leadership, c’est l’influence – rien de plus, rien de moins.»
Nous aimons le minimalisme mais cette réduction est trop. Un voleur avec une arme à feu a une «influence» sur sa victime. Un manager a le pouvoir de licencier les membres de l’équipe, ce qui donne beaucoup d’influence. Mais cette influence fait-elle d’un voleur ou d’un manager un leader? La définition de Maxwell omet la la source d’influence.
Alors qu’est-ce que le leadership?
DÉFINITION: Le leadership est un processus d’influence sociale qui maximise les efforts des autres vers la réalisation d’un plus grand bien.
Remarquez les éléments clés de cette définition:

En relation :  14 façons d'améliorer votre autodiscipline

Le leadership découle de influence sociale, pas l’autorité ni le pouvoir.
Le leadership exige des autres, ce qui implique qu’ils n’ont pas besoin d’être des «subordonnés directs».
Aucune mention de traits de personnalité, d’attributs ou même d’un titre; il existe de nombreux styles, de nombreuses voies vers un leadership efficace.
Il comprend un plus grand bien, pas d’influence sans résultat escompté.

Le leadership est un état d’esprit en action. Alors n’attendez pas le titre. Le leadership n’est pas quelque chose que n’importe qui peut vous donner – vous devez le gagner et le réclamer par vous-même.

Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.