Piratez votre environnement sonore pour booster votre productivité

Saviez-vous que vous pouvez utiliser la musique pour augmenter votre productivité? Souvent négligée, l’optimisation de votre environnement sonore est un excellent hack pour améliorer la productivité et rester concentré.

Voici les étapes que vous pouvez suivre pour déterminer le meilleur paysage sonore pour vous et comment vous pouvez l’utiliser dans votre vie quotidienne.

Découvrez le bruit, le son ou la musique qui vous convient le mieux

travail-playlist

La première étape du piratage de votre paysage sonore est de comprendre ce qu’il devrait être. Cela varie d’une personne à l’autre.

Pour moi, des morceaux décontractés, atmosphériques, instrumentaux comme Enchantement par Tuatara sont les meilleurs, mais vous pourriez entrer dans la zone en écoutant du speed metal ou Justin Bieber (sans jugement). Certaines personnes sont très conscientes d’elles-mêmes et peuvent comprendre immédiatement leur paysage sonore idéal.

Cependant, si vous ne faites pas partie de ces personnes, voici quelques méthodes qui peuvent vous aider:

Méthode 1. Imaginez votre meilleur environnement de travail

Imaginez chaque détail. Êtes-vous assis ou debout? Est-ce dans un bureau, un café, une cabane dans les bois, au bord de la plage ou ailleurs? Est-il léger et aéré ou sombre et confortable?

Enfin, qu’entendez-vous, le cas échéant? Le faible murmure d’un bureau occupé, le vent qui traverse les arbres, les vagues qui entrent et sortent, de la musique cubaine flottant à travers la porte, un feu crépitant, un morceau classique léger ou un silence ininterrompu?

Quoi qu’il en soit, cela devrait être quelque chose que vous aimez mais que vous n’avez pas besoin d’écouter attentivement.

Méthode 2. Essayez différents paysages sonores

Écrivez une liste de la musique ou des arrière-plans que vous appréciez et pensez qu’ils pourraient être bons pour vous.

Ensuite, faites-leur un essai. Essayez-les pendant une courte période. Au moins 30 minutes est préférable, mais moins est réalisable. Gardez une trace de votre productivité et de son ressenti pour chaque type. N’oubliez pas que vous n’essayez pas de déterminer quels sons ou quelle musique vous aimez le plus, mais ce qui vous aide à être le plus productif.

Assurez-vous de ne pas considérer uniquement la musique ou les sons de la nature. Parfois, la meilleure option est le silence, le bruit blanc ou le bruit rose (cousin le moins connu du bruit blanc). Dans tous les cas, vous disposez désormais de votre Productivity Sound (PS).

La dernière étape consiste à déterminer si votre PS est bon pour toutes les tâches. Cela aide-t-il votre productivité avec toutes les différentes tâches que vous effectuez? Sinon, prenez le temps de trouver votre son de productivité pour chaque catégorie de tâches.

En relation :  Comment suivre les modifications dans une présentation Microsoft PowerPoint

Voir aussi: Obtenez «dans la zone» sur commande avec un morceau de focus

Évaluez le paysage sonore de votre espace de travail

Votre environnement de travail est-il compatible avec le son que vous trouvez le plus productif? Ceci est facile à vérifier. Par exemple, à moins que votre PS ne soit le son d’un bureau bruyant et que vous travaillez dans un bureau bruyant, la réponse est non. Si vous ne connaissez pas déjà la réponse à cette question, prenez une seconde pour y réfléchir.

Piratez votre environnement

environnement sonore au travail

Si vous êtes écrivain, travailleur indépendant ou travaillez à domicile, vous avez probablement la possibilité de choisir votre lieu de travail. Dans certains cas, il vous suffit de changer votre lieu de travail.

Cependant, si cela n’est pas possible, il existe encore un certain nombre de solutions possibles. En voici quelques-unes que j’ai découvertes:

Appareils ou programmes White Noise

Personnellement, j’aime le bruit rose sur le bruit blanc. Si vous préférez l’un de ces deux, il existe un certain nombre de périphériques et de programmes qui peuvent générer ces bruits de fond et d’autres.

Une recherche rapide donnera lieu à de nombreuses applications, vidéos YouTube et pistes à télécharger, dont l’une ferait l’affaire.

Créer une playlist de travail

Si votre PS est un type de musique, faites une petite recherche dans cette catégorie pour créer une longue liste de lecture. N’oubliez pas que l’objectif n’est pas de trouver des chansons que vous aimez, mais plutôt de trouver des chansons qui vous aident à travailler. Cela signifie trouver une chanson que vous pouvez écouter cent fois sans en avoir marre.

Enregistrer vous-même votre environnement préféré

Si votre PS est un endroit où vous pouvez visiter mais où vous ne pouvez pas travailler, vous pouvez toujours l’enregistrer. Vous pouvez utiliser votre téléphone portable, ordinateur portable ou tablette pour ce faire. Il existe de nombreuses applications ou programmes d’enregistrement gratuits comme Audacity pour mon ordinateur portable.

Une fois que vous avez enregistré une bonne quantité comme 15 à 30 minutes de son, vous pouvez simplement le régler pour qu’il soit lu en boucle. De plus, avoir un enregistrement qui se répète vous aide à garder une trace du temps même lorsque vous êtes «dans la zone» puisque vous savez combien de temps dure chaque répétition.

Obtenez une bonne paire d’écouteurs ou d’écouteurs antibruit

Pour la plupart de ces solutions, une bonne paire d’écouteurs ou d’écouteurs est nécessaire, surtout si vous travaillez avec d’autres personnes. De plus, si le silence est votre truc, vous avez besoin d’écouteurs antibruit, d’un contrôle total sur votre espace de travail ou, si tout le reste échoue, d’une paire de bouchons d’oreille.

En relation :  Votre antivirus vous suit-il? Voici ce que vous devez savoir

Voir aussi: 10 impératifs de productivité pour les pigistes

Suppléments sonores

C’est un fait peu connu que certains types de musique peuvent vous aider à accomplir certaines tâches, à vous concentrer, à être créatif, à vous détendre et à méditer. Ceci est connu comme musique binaurale qui utilise différents tons joués dans chaque oreille pour renforcer les ondes cérébrales.

Les ondes cérébrales renforcées changent en fonction de la différence entre les deux tons. Par exemple, les tonalités de 200 Hz et 210 Hz renforcent les ondes cérébrales de 10 Hz.

Une recherche rapide sur le Web permettra de trouver de nombreuses études scientifiques qui ont prouvé cet effet. En termes simples, si vous écoutez 10 à 20 minutes de la bonne musique binaurale lorsque vous démarrez une tâche, cela vous aidera à le faire.

La musique binaurale se décline en plusieurs gammes. Pour les tâches de concentration, la plage bêta est la meilleure (13-40 Hz). Pour la créativité ou la méditation, l’alpha est le meilleur (7-13 Hz).

Pour une relaxation et un sommeil profonds, les plages delta et thêta sont les meilleures (0,5 à 7 Hz). Vous pouvez obtenir des pistes de battements binauraux à partir d’applications, sur YouTube et de diverses entreprises qui fabriquent des produits utilisant ce son de piratage cérébral.

Tonalités isochroniques, d’autre part, sont une alternative plus puissante aux battements binauraux. Bien que plus efficaces, ils sont moins populaires en raison de leur sonorité.

Les tonalités isochroniques sont produites en activant et désactivant rapidement une tonalité, ce qui se traduit par un son de «clic» ou de «bourdonnement» que de nombreuses personnes trouvent désagréable. Personnellement, j’écoute une tonalité isochronique de concentration avancée de 35 minutes chaque fois que j’ai besoin de me concentrer. La plupart de cet article a été écrit en écoutant ceci.

Alors, voilà! La meilleure façon de rendre votre environnement sonore plus propice à votre travail, quel qu’il soit. N’oubliez pas de continuer à faire des pauses régulières et de ne jamais rien écouter trop longtemps!

Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.