10 conseils infaillibles pour un meilleur sommeil

    1. Ne vous inquiétez pas de ne pas dormir suffisamment. Essayez de ne pas vous inquiéter de la durée de votre sommeil. Une telle inquiétude peut déclencher un cycle de pensées négatives qui contribuent à une condition, appelée «insomnie apprise». L’insomnie apprise survient lorsque vous vous inquiétez tellement de pouvoir dormir suffisamment ou non, que les rituels et le comportement du coucher déclenchent en fait l’insomnie.
  • Ne vous forcez pas à dormir. La seule tentative d’essayer de le faire vous réveille en fait, ce qui rend le sommeil plus difficile.
  • Ne vous couchez que lorsque vous vous sentez vraiment fatigué et somnolent.
  • Ne regardez pas le réveil la nuit. Regarder l’horloge augmente l’anxiété et l’obsession du temps.
  • Procédures de chauffage corporel. Certaines études suggèrent que le trempage dans l’eau chaude avant d’aller au lit peut faciliter la transition vers un sommeil plus profond.
  • Évitez de trop dormir. Ne dormez pas trop longtemps pour compenser une mauvaise nuit de sommeil. Le faire ne serait-ce que pendant quelques jours peut réinitialiser votre horloge biologique et vous empêcher de dormir la nuit.
  • Sexe. Le sexe est un analgésique nocturne bien connu. Une vie sexuelle saine améliore votre relation, détend votre corps, libère des produits chimiques «heureux» et favorise même le bien-être. Et il accueille le sommeil.
  • Évitez l’alcool comme somnifère. Évitez la consommation d’alcool en fin de soirée. Le mythe le plus répandu chez les gens est qu’ils croient que l’alcool aide à dormir. Mais le fait est que l’alcool peut initialement agir comme sédatif, mais il produit un certain nombre d’effets sur le sommeil à long terme.
  • Associez votre lit et votre chambre au sommeil et au sexe uniquement. Ne regardez pas la télévision, ne mangez pas et ne lisez pas au lit. Bien que ces choses aident certaines personnes à dormir, elles peuvent également donner à votre cerveau l’idée que le lit n’est pas seulement pour dormir – et cela peut vous empêcher de dormir.
  • Des siestes. Si vous souffrez d’insomnie, essayez de ne pas faire de sieste. Si l’objectif est de dormir plus pendant la nuit, la sieste peut voler les heures souhaitées plus tard. Si vous êtes un habitué des couches et que vous éprouvez des difficultés à vous endormir ou à rester endormi la nuit, abandonnez la sieste et voyez ce qui se passe.

Écrit par C. Simmons de HealthAssist.net

En relation :  Comment passer votre flux Twitter à une chronologie chronologique
Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.