« Martina Navratilova n’est pas une haineuse et Renee Richards est… » Chris Evert fait une révélation choquante sur les règles de genre dans le sport


Ancien n°1 mondial Chris Evert a rejoint la conversation sur Twitter à propos des athlètes transgenres en compétition dans la catégorie féminine. Alors que les sports tentent de trouver un équilibre entre la diversité et la garantie que personne n’a un avantage injuste, les droits des transgenres sont devenus un sujet brûlant.

Récemment, FINAl’instance dirigeante mondiale de la natation, a voté pour exclure les athlètes transgenres des compétitions féminines d’élite tout en promettant de former un groupe de travail pour développer un « ouvert » catégorie pour eux. Peu de temps après, un utilisateur a commenté en disant que les matchs de Wimbledon d’Evert et Navratilova contre Renée Richardsqui ont concouru après avoir subi une opération de changement de sexe et participé à l’US Open de 1976, étaient des matchs légitimes.

A lire aussi : « Quel enfant chanceux ! « – Chris Evert partage un message sincère à Rafael Nadal sur ses nouvelles de grossesse festives

« Quand j’étais n°1 mondial, j’avais du mal à battre Renee » – Chris Evert

Chris Evert
Chris Evert

Chris Evert a répliqué en soulignant que Richards avait reconnu avoir un avantage concurrentiel sur les autres. Bien qu’elle soit elle-même la n ° 1 mondiale, elle a déclaré qu’elle se débattrait sur le terrain contre Richards, qui avait 43 ans à l’époque. Elle a ensuite mentionné l’entretien post-retraite de Richards, dans lequel elle a déclaré que « aucune femme génétique au monde n’aurait pu s’approcher de moi » si elle avait subi une intervention chirurgicale dans la vingtaine. L’Américain a ensuite appelé Richards « impressionnant » et ne tenez pas compte des commentaires qualifiant Martina Navratilova de « haineux ».

« Salut Bob, voici quelques faits… 1) quand j’étais n°1 mondial, j’ai eu du mal à battre Renee. Elle avait 43 ans… 2) Renee a dit que si elle avait eu 25 ans, elle aurait éliminé tout le monde du terrain 3) Martina ne déteste pas et Renee est géniale… » elle a tweeté.

A lire aussi: « C’est une question de biologie, pas d’identité » Martina Navratilova prend fermement position contre l’intronisation des femmes trans dans le tennis, affirmant que ce sera la fin du sport féminin

A lire aussi: « Une grosse erreur »- Chris Evert parle de la réalité de l’équité féminine lors de l’Open de France 2022

En relation :  REGARDER: Novak Djokovic visite l'Expo 2020 avec sa femme Jelena avant les championnats de tennis de Dubaï
Moyens Staff
Moyens I/O Staff vous a motivé, donner des conseils sur la technologie, le développement personnel, le style de vie et des stratégies qui vous aider.